Trio Makarenko

Anne et Micha se rencontrent en 1981 lors d'une répétition pour une tournée au Maroc. Ils jouent la romance russe « Je vous ai rencontrée » et ne se quittent plus.

Le Duo Piano-Balalaïka engage une formidable croisade pour mieux faire connaître et aimer la balalaïka et la musique russe en France et dans le monde. Le duo est invité à donner de nombreux concerts à Paris (Gaveau, Châtelet, Pleyel, Cortot, Musée Jacquemart-André...), en Russie et dans des festivals renommés (à Sceaux, Le Suquet, Vannes, La Puisaye, Île Maurice, Suisse, Italie, etc ...). Ils interviennent également dans des émissions à la radio et à la télévision et lors de conférences sur l'histoire de la balalaïka.

Très présents en Russie où ils ont joué à la Salle Glinka de Moscou et à la Grande Philharmonie de Saint-Pétersbourg, la critique et le public les plébiscitent. Le Duo devient un Trio lorsque Pierre, leur fils, les rejoint en 2000, à l'occasion du Festival du Millenium, à Louxor, organisé par France Clidat.

Micha Makarenko est né à Paris de parents russes. Sa jeunesse est marquée par l'histoire familiale : son grand frère l'initie à la balalaïka, instrument qui est présent dans toutes les fêtes familiales et dans l'orchestre de son école.
Il ouvre des classes de balalaïka aux Conservatoires S. Rachmaninov et A. Scriabine, puis à l'Ecole Normale de Paris afin de développer la connaissance de cet instrument. Pédagogue, il écrit la première méthode de Balalaïka classique française, préfacée par les éminents balalaïkistes virtuoses russes Alexandre Chalov et Andréï Gorbatchev.

Micha Makarenko est dédicataire d'oeuvres de compositeurs contemporains français (Michel Merlet, Rémi Gousseau, Aurélien Dumont) qu'il a jouées en créations mondiales. Par ailleurs, il a fondé et dirige plusieurs ensembles d'instruments traditionnels russes, « Kroujok » et « Skazki » et est l'auteur d'articles musicologiques et d'anthologies de chansons et romances russes.

Anne Makarenko, née à Vienne (Autriche) de parents français, étudie à Berlin le piano avec Hans Rhode et la danse avec Tatiana Gsovsky qui l'initient à la musique et à la danse russes. À douze ans, sous l'égide de Jean Martin, elle intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Elle y obtient ses Premiers prix de piano et de musique de chambre, auprès de Lélia Gousseau et de Jean Hubeau, puis entre au cycle de perfectionnement du CNSMDP où elle est admise 1ère nommée à l'unanimité.

Elle remporte le Grand Prix au Concours international Viotti à Vercelli en Italie, est lauréate du concours de Senigallia en Italie, et finaliste au Concours International de Münich. Anne Makarenko est passionnée de musique de chambre, et préfère s'épanouir dans des formations les plus diverses, avec des instruments à cordes ou à vent.

Sous l'égide de Florence Sartori, Vincent Lescornez et Pascal Saumon, Pierre Makarenko intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et y obtient son diplôme de formation supérieure en hautbois en 2008 dans la classe de David Walter ainsi que celui de musique de chambre en quintette à vent, avec mention très bien à l'unanimité, dans la classe de Jens Mc Manama. En mars 2007, il gagne un 3ème Prix au Concours International de quintette à vent Henri Tomasi (Marseille) et obtient le Prix de la SACEM au Concours International de hautbois de Ville-d'Avray. Pierre Makarenko est invité comme Hautbois solo dans de prestigieux orchestres : Orchestre Colonne, Orchestre de Chambre de Paris, Orchestre des Lauréats du Conservatoire, Ensemble Multilatéral, Orchestre National de Montpellier, Orchestre Pasdeloup, Orchestre des Régions Européennes... sous la direction de chefs tels que E. Krivine, S. Billard, Sir J. L. Gardiner, C. Levacher, G. Bourgogne, D. My, P. Bernold, T. Ceccherini, S. Kuijken, K. Mazur, P. Boulez, S. Mälkki, J. Deroyer?

Il a gravé plusieurs enregistrements dont Cassandre de Michael Jarrell avec l' Ensemble InterContemporain.
http://www.triomakarenko.com/