Sharman Plessner

Originaire du Texas, Sharman Plesner commence le violon avec de sa mère, musicienne au Houston Symphony Orchestra. « Enfant prodige », elle est confiée à la concertiste Fredell Lack, qui lui enseigne la musique jusqu’à ses 15 ans, année où elle entre au prestigieux « Curtis Institute of Music » à Philadelphie. A Curtis, elle est dans la dernière classe de violon du pédagogue renommé Ivan Galamian, et ensuite avec Szymon Goldberg. Pendant ses sept années d’études à Curtis, elle est lauréate de nombreux concours à travers les Etats-Unis. Au sein du Curtis Symphony Orchestra, elle joue sous la baguette des plus grands chefs. Elle découvre la France grâce à deux tournées avec cet orchestre.

Diplôme en poche, Sharman s’installe à Paris et commence une carrière de musique de chambre, jouant fréquemment en récital avec piano ou clavecin, et en trio avec le Trio Werther… Elle approfondit ses connaissances du « jeu baroque », avec des ensembles comme Musica Antiqua Köln, l’Orchestre des Champs Elysées, Les Musiciens du Louvre, l’Ensemble Baroque de Limoges… et participant à de très nombreux enregistrements et tournées.

Le répertoire de Sharman est très large, allant du début du 17ème siècle jusqu’à l’époque actuelle, en passant par le Jazz et la Variété Internationale. En plus des concerts en duo avec piano ou clavecin, elle est premier violon avec plusieurs ensembles de musique ancienne (XVIII-21, le Baroque Nomade, l’Ensemble Baroque Graffiti). Elle est la violoniste du Trio Borsalino, ensemble féminin (violon, alto et contrebasse) qui présentent des musiques classiques, de film, de Jazz et de Variété avec élégance et humour.

Ses dernières années ont vu la sortie de plusieurs albums. La partie solo des « Quatre Saisons » de Vivaldi avec le Balkan Baroque Bande, direction Jean-Christophe Frisch, en 2013 chez Arion, l’Intégrale des Sonates de J.S. Bach avec le claveciniste Mario Raskin, en 2016 chez Arion, et bientôt un album consacré à la musique des compositeurs viennois d’avant guerre, avec le pianiste David Levi.

En 2017, Sharman commence une nouvelle aventure artistique, avec l’écriture de poèmes et de textes pour des chansons originales. Avec son partenaire, le contrebassiste de jazz Pierre Boussaguet, ils fondent l’ensemble « Meeting Point », qui propose un répertoire surprenant : arrangements de pièces classiques avec des improvisations de Jazz, œuvres originales, musiques de films, etc. Tout est prétexte à faire de la Musique en totale liberté, avec goût et respect.