Nicolas Boyer, pianiste

Nicolas Boyer mène parallèlement des études scientifiques et une formation musicale à l'Ecole Normale de Musique de Paris, où il obtient une Licence de Concert dans la classe de Marian Ribycki, maître polonais spécialiste de Chopin.

Il se perfectionne en travaillant avec Jacques Rouvier, François-René Duchâble et France Clidat dans le cadre de leurs master classes. À la même période, il suit des études de musicologie à la Sorbonne et obtient une maîtrise, avec une « Etude comparée des techniques pianistiques de Claude Debussy et Maurice Ravel ».

Nicolas Boyer donne de nombreux récitals en France et à l'étranger, il a également à son répertoire de nombreux concertos qu'il interprête régulièrement avec orchestre (Bach, Mozart, Chopin, Grieg, Saint-Saëns). Passionné par la musique de chambre, il joue régulièrement en duo avec des solistes comme Xavier Gagnepain (violoncelle), Jérôme Corréas (baryton), Christophe Crapez (ténor), Emmanuelle Ophèle (flûte), Vadim Tchijic (violon)...

En 2006, il a fondé le Trio Lehmann avec Vinh Pham et Karlien Bartels qui se produit dans de nombreux festivals, avec les grands Trios de Rachmaninov, Tchaïkovski, Chopin, Schumann, Dvorak... Il a par ailleurs donné de nombreux concerts-lecture avec Marie-Christine Barrault - « Lettres de musiciens » - et Gilles Spadari - « Chopin/Mickiewicz ».

En 2007, Nicolas Boyer crée le « Festival de Musique de Richelieu » en Touraine, qu'il co-dirige avec succès, et qui prend une importance de plus en plus grande dans la région, festival où les plus grands artistes lui font confiance et reviennent régulièrement : Jordi Savall, François-René Duchâble, Michael Lonsdale, Xavier Gagnepain, Marie-Christine Barrault, etc.

Parallèlement à toutes ces activités, Nicolas Boyer consacre avec passion une partie de son temps à l’enseignement, estimant qu'il est primordial de transmettre son savoir et son expérience à de jeunes élèves.


DISCOGRAPHIE :
1998 : CD consacré à Chopin
2001 : l'intégrale des mélodies et pièces pour piano d’Albert Cahen d'Anvers (élève de César Franck) chez Maguelone, avec Françoise Masset (Soprano) et Christophe Crapez (Ténor).

Le compositeur (Prix de Rome) et pianiste Alain Kremski lui apporte son soutien et parle ainsi de son jeu :
« ... Je retrouve dans ses interprétations ce jeu chaleureux, lumineux, sensible, qui s’inscrit dans la tradition des grands pianistes français qui m’ont touchés dans toute mon enfance : Alfred Cortot, Samson François, etc... ».