Lillian Gordis

Lillian Gordis, née en 1992 à Berkeley en Californie, découvre le clavecin et s’y consacre dès l’âge de neuf ans. Avec Katherine Roberts Perl, puis avec Arthur Haas à New York, elle avance très vite et donne ses premiers récitals à l’âge de 11 ans. Encouragée par Pierre Hantaï, elle s’installe en France à l’âge de 16 ans afin de poursuivre ses études.

Lillian commence à travailler avec Bertrand Cuiller en 2009 et se perfectionne pendant trois ans auprès de lui. Elle étudie la basse continue avec Frédéric Michel au CRR de Boulogne-Billancourt où elle obtient un prix dans cet instrument et réussit son prix de clavecin mention Très Bien à l’unanimité avec félicitations du jury au CRR de Rueil-Malmaison (Brice Sailly). Elle suit les cours de musique de chambre de François Fernandez, Olivia Centurioni et Antoine Torunczyk et joue sous la direction de Raphaël Pichon, Amandine Beyer, Olivier Schneebeli et les Pages et Chantres du CMBV lors de différents projets. Elle participe à des formations à Barbaste, à l'ARMABN (Association pour la musique ancienne en Basse-Normandie) à Lisieux, et au VEMI (Vannes Early Music Institute) à Vannes.

En 2013-2014, Lillian passe une année à la Schola Cantorum Basiliensis où elle profite, entre autres, des conseils de Marc Hantaï et Pedro Memelsdorff. En 2016, elle entre en Master d’interprétation des musiques anciennes à la Sorbonne-PSPBB (Pôle Supérieur Paris-Boulogne-Billancourt) dans la classe de Bibiane Lapointe. Lillian était, entre 2009-2013, la seule élève en cours privés avec Hantaï.

Lillian Gordis se produit régulièrement en concert en tant que soliste et chambriste et elle enseigne le clavecin à l'École de musique du Plessis-Bouchard. Elle joue dans des festivals tels que Jeunes Talents, le Festival de Richelieu, Le Moulin d’Andé, Les Petits Concerts dans les Copeaux, les Jeudis Musicaux à la Chapelle Royale de Versailles, Oude Muziek Utrecht Fringe, Museo Musica Bologna, Music Sources, et se produit également dans de nombreux concerts en France, Suisse, Allemagne, République tchèque, Italie, Angleterre et Etats-Unis. Lillian a été trois fois lauréate de la Fondation Royaumont et boursière des Amis de la Fondation Royaumont (2013, 2015, 2016).

En 2015, elle lance un orchestre, Oasis of Horror, dédié à la rencontre de la musique de Bach et l’art contemporain. Elle joue régulièrement avec des amis comme Johanna Bartz, Martin Chiang, Anthony Marini, et Kerstin Kramp, et est invitée à jouer avec Il Botto Forte et le Zürcher Barockorchester.