Florian Ranc

Florian Ranc, contre-ténor, commence le chant au sein du Département de musique ancienne de Toulouse dans la classe de Jérôme Corréas, après l'obtention de son DEM en interprétation, il rejoint le CMBV (Centre de musique Baroque de Versailles) où il approfondit sa connaissance du répertoire baroque, français en particulier. Conjointement à sa pratique du chant soliste, la maîtrise lui permet de se produire à l'opéra (Opéra royal de Versailles, Opéra Comique, Théâtre du Grand Avignon et Theater an der Wien) avec des chefs tels Christophe Rousset - Les Talents Lyriques, Patrick Cohen-Akenine - Les Folies Françoises, Jérémie Rohrer - Le Cercle de l'Harmonie, David Fallis - Atelier-Opéra de Toronto, et au concert (Chapelle Royale, Arsenal de Metz, Abbaye de Noirlac).

En octobre 2016, il fait partie de la promotion de la Schola Sagittariana (Michel Laplénie) et obtient en 2017 son DEM de chant Lyrique à l'unanimité. Avant cela, il aura eu l'occasion de suivre l'enseignement de Maarten Konigsburger, Christine Schweitzer, Alain Buet, ou Agnès Mellon lors de Master class. Les nombreuses spécificités du répertoire l'ont aussi amené à s'enrichir de pratiques transversales : gestuelle et danse baroque auprès de Françoise Deniau et Nathalie Von Paris, et déclamation auprès de Nicole Rouillé.

Florian se produit régulièrement comme soliste (Gloria et Magnificat de Vivaldi, Oratorio de Noël de Bach, Stabat Mater de Vivaldi et de Pergolèse) au sein de jeunes ensembles (La Fugitive, Les Sacqueboutes bombardéesS. En 2016, il participe à « Manque d’imagination », l'œuvre de l'artiste contemporain Alex Cechetti, en résidence à La Ferme du Buisson (77), et incarne Chloris dans les « Fêtes de l'Amour et de Bacchus » (Lully) au Théâtre du Ranelagh, Paris.