Ferenc Vizi, pianiste

Lauréat Juventus dès 1995, Ferenc Vizi se distingue dans plusieurs grands concours internationaux : 1er au concours Saratov en Russie et 4e au Concours Hamamatsu au Japon en 2000, 2e et prix spécial du jury au Concours Arthur Rubinstein à Tel-Aviv en 2001, et 2e prix au ARD de Munich en 2002. Il se produit avec des orchestres et en récital en France, Allemagne, Finlande, Russie, Pologne, Hongrie, République Tchèque, Belgique, Luxembourg, Roumanie, Vénézuéla, Colombie et Mexique et enregistre entre autre, le 2e Concerto de Bartók avec l'Orchestre de la Bayerischen Rundfunk, sous la direction de Peter Rundel, pour la Radio de Munich. Ferenc Vizi s'est produit comme chambriste avec les violoncellistes Henri Demarquette, François Salque et Françoise Groben, et avec les violinistes Graf Mourja et Jean-Marc Phillips-Varjabedian.

C'est en janvier 2004 que Ferenc Vizi fait ses débuts au Théâtre de la Ville à Paris. Le succès est tel qu'il est immédiatement réinvité en janvier 2005. Au cours du même mois, il participe à la Folle Journée de Nantes (Beethoven). En avril 2005, il se produit dans le cadre de Piano(s) festival - " Xe Rencontres internationales Robert Casadesus" avec l'Orchestre National de Lille et est invité au Festival de la Roque d'Anthéron en août 2005. Il joue également au cours de l'été 2005 à l'Opéra de Vichy, aux Festivals de Reims, Vollore et Royan.

En 2006, Ferenc Vizi donne des récitals à Barcelone, à Bordeaux, au Festival de Piano de St Etienne et au cours de l'été aux Festivals de l'Epau, Piano à Riom et aux Serres d'Auteuil. Son CD de la Sonate opus 111 de Beethoven et la Fantaisie opus 17 de Schumann, est sorti en janvier 2005 sur le label Æon.


Extraits de presse :

« Jeu profondément ancré dans le clavier, parfois bondissant (quelle main gauche !), dont le sérieux s'anime parfois d'un caractère ludique bien dans la manière du compositeur. Vizi aime autant la fracture, l'accident, que la méditation. Il donne aux dernières variations leur insondable mélancolie, il en chante les lignes si proches de celles d'une aria belcantiste sans jamais solliciter affectivement le texte. Ferenc Vizi est une sorte de vieux sage. » Alain Lompech - Le Monde à propos des Variations Diabelli de Beethoven en concert.

« Beethovénien né, virtuose exceptionnel, Ferenc Vizi est un pianiste d'origine roumaine (né en 1974) dont on reparlera. Sans jamais solliciter le texte il relance le discours dans la Kreutzer et offre un soutien de rêve à l'archet d'Henri Demarquette dans une sonate pour violoncelle de Prokofiev à la fois lyrique et interrogative. » Patrick Szersnovicz - Le Monde de la Musique

« Il compte parmi les plus impressionnantes et attachantes personnalités du piano de sa génération. Découverte urgente et indispensable. » Jean Lukas - La Terrasse

« Ce virtuose à la présence poétique étonnante, au jeu chaleureux et intense... » Alain Cochard - Zurban