Sébastien Wonner, clavecin


Artistes 2018 / Thursday, May 17th, 2018

Sébastien Wonner a étudié le clavecin et la basse continue avec Aline Zylberajch et Martin Gester au Conservatoire de Strasbourg. Organiste, il a travaillé cet instrument avec André Stricker et Christophe Mantoux. Son intérêt pour l’improvisation l’amène à travailler avec Freddy Eichelberger. Il bénéficiera également des leçons de Pierre Hantaï.

Son goût l’amène à fréquenter souvent la musique du XVIIe siècle et la musique vocale avec des ensembles tels La Chapelle Rhénane, Les Witches, Consonance, La Rêveuse, Akâdemia et Sagittarius avec qui il a enregistré plusieurs disques (Symphoniae sacrae, Magnificat d’Uppsala, Musikalische Exequien de Heinrich Schütz, Motets de Samuel Capricornus, Membra Jesu Nostri de Dietrich Buxtehude, la Passion selon Saint Jean de Johann Sebastian Bach, Le Messie de Georg Friedrich Händel, le Manuscrit de Suzanne van Soldt, La Morte d’Orfeo de Stefano Landi) chez les labels K617, Alpha, Zig-Zag Territoire (Outhere). Un disque salué par la critique consacré à la musique de clavecin de Jan P. Sweelinck vient de paraître.
Il joue également avec l’Ensemble Doulce Mémoire ou les Sacqueboutiers.

Soliste ou chambriste, il recherche surtout la diversité des expériences sur toutes sortes d’instruments (orgues historiques, clavicordes,…), y compris dans des répertoires peu fréquentés ou en improvisation.

Ses voyages l’ont amené à jouer en Amérique du Sud, au Japon et dans beaucoup de pays d’Europe mais c’est à Tours qu’il enseigne avec passion le clavecin au sein du Département de Musique Ancienne du Conservatoire à Rayonnement Régional.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *