Didier Henry, baryton


EDITION 2022 / Friday, July 1st, 2022

Le baryton français Didier Henry est invité sur les grandes scènes internationales, tant pour des productions lyriques que pour des concerts et récitals. Sa carrière est marquée par le rôle de Pelléas , dont il assure la création à Moscou en 1987 sous la direction de Manuel Rosenthal . Il enregistre cet  ouvrage pour Decca avec Charles Dutoit au pupitre, disque couronné par les Grammy Awards aux Etats-Unis et le Preis Deutschen Schallplatten Kritik en Allemagne.


Il interprète ce rôle en France, et à l’étranger notamment au Teatro Colon de Buenos-Aires en 1999, avec Frederica von Stade, sous la direction d’Armin Jordan, à Tokyo en 2000 et aux Etats-Unis. Son répertoire s’étend d’Oreste d’Iphigénie en Tauride (Scala de Milan) à Eugène Onéguine, du Comte des Noces di Figaro ou Don Alfonso de Cosi fan tutte à Marcello de La Bohême, de Manon Lescaut de Massenet à Hamlet d’Ambroise Thomas, de Posa de Don Carlos à Einsenstein (Gaillardin) dans Die Fledermaus (La Chauve-Souris)… Il chante Albert de Werther sous la direction de Riccardo Chailly, le Marquis de la Force du Dialogues des Carmélites à Strasbourg, dans la production de Marthe Keller, rôle qu’il reprend à la Scala de Milan, sous la direction de  Riccardo Muti.

En 2003, pour sortir de l’oubli un des innombrables chefs d’oeuvres de l’opérette classique française, il signe sa première mise en scène avec Monsieur Beaucaire d’André Messager à l’Opéra de Metz.
Ses prochains projets sont : “Sophie Arnoult” de Gabriel Pierné, “Le Portrait de Manon” de Massenet, et Pelléas.

Didier Henry, musicien passionné par la mélodie, et plus largement par la musique de chambre, se consacre à faire vivre ce répertoire par ses activités de mélodiste à travers ses concerts, ses master-classes et ses  enregistrements : Ravel, Poulenc, Saint-Saëns, Massenet, d’Ollone, Lazzari, Leguerney,  Hahn


Didier Henry enseigne l’interprétation vocale, et particulièrement la mélodie française aussi bien aux chanteurs qu’aux pianistes ou aux jeunes chefs d’orchestre de 1985 à 1997 à l’Académie musicale internationale de Bayonne. Il donne également des master-classes lors de ses séjours à l’étranger.


Depuis octobre 2006, la pianiste Anne Le Bozec et lui-même enseignent la mélodie française à la demande d’Hartmuth Höll au sein de la Hochschule de Karlsruhe. Didier Henry est également directeur artistique du Label discographique Maguelone , qui a vocation de faire principalement découvrir au public la production mélodique inédite de nombreux compositeurs francophones des XIXe, XXe et XXIe siècles, et compte à ce jour 25 références.